AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Encore paumé comme d'hab [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Encore paumé comme d'hab [libre]   Lun 20 Oct - 3:29

Zoro venait d'arriver sur une drôle d'île semblant être bien animée et qui dit animation dit Rhum et taverne et donc se rincer le gosier de ce tendre liquide qu'est l'alcool. Cela faisait deux ans et demi presque exactement jour pour jour qu'il avait quitté l'équipage de Luffy au chapeau de paille, l'homme élastique valant 300 millions de berrys, le Vogue Merry et toute la bande, certe cela lui manquait mais il s'était fait une raison désormais et n'avait que son objectif en tête: Trouver Mihawk et prendre sa revanche sur la défaite humiliante qu'il avait infligé à l'escrimeur il y a de cela quelques années désormais, certes le groupe de Luffy à l'époque s'était vite fait reconnaître et lui avec, sa prime ayant grimpée jusqu'au pallier des 120 millions de Berrys, une grosse somme en peu de temps qui avait forcé la marine a lui mettre la main dessus et sur tout l'équipage qui était désormais primé mort ou vif, c'est aussi cela qui avait provoqué la dissolution de la team, chacun voulait désormais vivre à sa manière: Luffy devait encore être en train de botter les fesses d'autres pirates, Ussop sans aucuns doutes en train de raconter ses aventures et ses mythomanies à des gens des îles, Chopper avait surement accompagné un des deux tandis que le cuistot était surement en train de draguer tout ce qui passe comme d'habitude. Nami elle, était peut être restée avec Luffy tout comme Robin. En y repensant bien put être même que Zoro était le seul qui avait déserté son équipage.

Retour en arrière:

Luffy et sa bande venaient de sortir vainqueur de la bande de Gecko Moria et cela faisait désormais une semaine que l'équipage avait jeté l'encre sur une île, Zoro était en train de s'exercer tandis que Luffy se goinfrait comme à son habitude, chacun faisait son occupation habituelle mais Zoro avait besoin de retrouver Mihawk, Luffy voulait lui devenir le seigneur de pirates, un moment leur route allait sans doute diverger.... Après un long moment de réflexion, il mit pied à terre et mit son bandeau sur sa tête en regardant l'équipage.

"Désolé, je vous quitte, il arrive un moment ou nos chemins vont diverger cependant si jamais un d'entre vous voulait m'enpêcher de partir, je me résignerai à me battre contre lui."
"Zoro, tu es mon premier compagnon, rien ne serait plus pareil si tu partais, je m'y oppose."
"Tsssss, Luffy, je me doutais de ta réaction mais ma décision est prise, cependant si tu veux vraiment m'en empecher, met moi K.O. !"

Les autres membres de l'équipage s'écartèrent alors pour laisser place aux deux combattants qui se regardèrent, c'était leur premier affrontement depuis un long moment désormais et Zoro dégainna tout de suite les trois épées se mettant en garde tandis que Luffy lanca directement une attaque directe en envoyant son poing droit comme premier assaut ce que Zoro esquiva sans difficultées d'un pas sur la droite et ce dernier fonca droit sur le capitaine du nouveau navire fabriqué par Franky mais Luffy esquiva de peux le Tora Giri de Zoro, il se battèrent ainsi des heures durant sans relaches, ne dit on pas meilleurs amis, meilleurs adversaires? Luffy utilisa le Gatling Gun et Zoro enchaina avec le Tourou Nagashi esquivant ainsi les coup et il répliqua victorieusement avec un Tatsu Maki porté à la volée faisant voler le capitaine qui retomba au sol épuisé sans pouvoir se relever tandis que le sabreur rangeait ses lames et partit sans se retourner en remettant son bandeau sur son bras, il n'avait pas tuer Luffy, il l'avait juste épuisé et porté un coup que le corps de son capitaine n'aurait plus su supporter, il prit donc une barque attachée non loin et prit la mer...."

Fin du retour en arrière, come back to the present.

Apparemment il venait d'arriver à Logue Town vu la grande enseigne affichée à l'entrée du ponton, il pénétra alors couvert par une capuche mettant alors la main sur les trois sabres à sa ceinture, il revoyait les vieux avis de recherches sur sa tête barrés, ainsi il était mort aux yeux de la société, tant mieux d'un autre coté sa recherche de Mihawk allait être facilitée si la Marine ne le poursuivait plus. Il arriva donc devant une taverne et entra dans celle ci et demanda un verre de Rhum au tavernier qu'il prit cul sec, puis un autre ect, il déboursa alors une bourse sur le comptoir et s'arrangea pour avoir un petit tonneau de cette boisson divine, il s'approcha alors du tavernier.

"Dis aurais tu des nouvelles sur Mihawk, oeil de faucon si tu préfère."
"Non je n'ai rien de nouveau sur lui depuis près de deux années, pourquoi vous intéressez vous à lui, vous m'avez l'air très jeune...."
"Pour rien..... L'additon mec."

Il s'asseya ensuite un peu plus loin dans un des recoins de la taverne à boire quelques verres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Mer 22 Oct - 23:42

Une neige immaculée - on parle de Blanche Neige - parcourait l’Océan d’East Blue, parée de sa grande voile qui faisait office de signal et qui annonçait, grâce à son pavillon d’un blanc traître, son arrivée sur les lieux. La petite embarcation, en d’autres thermes un simple bateau à voile, naviguait lentement mais sûrement sur l’étendue calme de cette journée ensoleillée, où le climat était des plus sains et la pluie absente jusqu’à la soirée. Ayant passé tout l’avant-midi sur les flots, Miha avait envi de faire halte sur l’île la plus près histoire de manger mais aussi de chasser quelques proies. Elle commençait à manquer d’argent et avait entendu dire, d’après les habitants du lopin de terre précédent, que les Pirates avaient coutume de s’arrêter à Logue Town à cause de son emplacement sur la carte. C’était l’île peuplée la plus près de l’entrée de Grand Line et les malfrats, mais aussi le Gouvernement, avait l’habitude d’accoster histoire de refaire les provisions pour la grande Mer. Ainsi, si l’information se révélait vraie, elle n’aura aucun mal à trouver quelques petites têtes primées pour commencer sa collection. En tant que toute nouvelle Chasseur de Prime, elle devait commencer dès maintenant afin de pouvoir avoir un beau nom pour le début de sa carrière. Ayant vaincu quelques petites proies pendant ses haltes sur les îles en chemin, elle avait su imprimé son surnom : Blanche Neige, dans les têtes des Marines étant venues pêchées les saumons chassés de sa propre main. Ainsi, son nom commencera à courir légèrement les eaux pour finalement revenir à son oreille. À ce moment là, elle aura vraiment réussi à se faire connaître. Mais tel n’était pas son objectif primaire, puisque tout devait commencer par le fait qu’elle voulait se venger de ces satanés pirates. Le fait qu’ils soient libres de faire ce qu’ils veulent, où ils veulent, de souiller villages et Océans mais aussi de détruire tout sur leur passage, était des plus frustrants et seuls les Chasseurs, personnages neutres entre Piraterie et Gouvernement, pouvait mettre un terme à tout cela.

Au loin, Miha pu finalement apercevoir la silhouette noire de l’île qui se faisait encore distancée. Elle devrait donc arriver, si aucun inconvénient lui bloquait la route, dans quelques minutes et donc, pourra se rafraîchir en grignotant légèrement. Les primes chassées précédemment lui avait permis de remplir sa bourse qui se vidait de plus en plus, notamment suite à l’achat de ce navire. Cette espèce de radeau lui avait valu une fortune et la seule chose qui charmait la jeune femme était la voile blanche et son pavillon, les seules touches venant de son crue. Le reste avait tout été bâti avec un bois solide et c’était pour ce principe que le Masshiro lui avait coûté cher. Il était facilement navigable. À l’aide de la voile, on pouvait sans problème tirer sur celle-ci pour en changer la direction et l’orienter selon son désir afin de pouvoir se mouvoir sans problème. Des rames avaient été assemblés aussi de chaque côté pour ainsi avancer plus vite sans l’aide du vent et il y avait une petite cabane où se trouvait son lit et son garde-manger. Rien de bien gros mais un espace suffisant pour pouvoir y vivre. De toute façon, il lui faudra quelques mois pour se refaire les poches et ainsi s’acheter un meilleur bateau. Les débuts en Chasse étaient loin d’être faciles. Elle devra donc tout faire de son mieux si elle souhaitait survivre. Se levant debout, sur le Masshiro, afin de pouvoir mieux apercevoir l’île qui se rapprochait à vu d’œil grâce aux vents maritimes favorables, elle avait en main son fameux sabre blanc ainsi que le fourreau dont elle ne se séparait jamais. Le simple fait de marcher avec celui-ci dans sa main rassurait son âme qui craignait plus que tout au monde d’oublier ce joyau à quelque part. Ainsi, pour éviter tout oubli, elle le transportait ouvertement au fond de sa main.

Puis finalement, on accosta sans problème. Le bateau s’arrêta tout près du quai à côté de son voisin, un énorme bateau du Gouvernement. Elle n’avait peut-être pas choisi le bon parking puisqu’elle craigne légèrement que son Masshiro ne soit écrasé par la taille de ces navires gouvernementaux. Enfin, ils n’auront qu’à lui débourser les frais s’ils oseraient briser son tout nouveau « radeau ». Elle avait pour le moment autre chose à faire que s’assurer de la sécurité de son embarcation. Se dirigeant directement en ville où battait à pleine vie les festivités, elle passa au travers des foules qui se massaient énormément sur les rues principales et donc, bouchaient complètement la circulation. Miha tentait du mieux qu’elle pouvait de passer au travers sans bousculer personne et, ayant finalement survécu à cette masse dangereuse, s’aventura vers un bar qui semblait plutôt animée. Là-bas trouvera-t-elle un petit amuse-gueule pour l’échauffer? Ne connaissant guère l’endroit, elle ne savait pas qui y faisait la loi et surtout, si les Pirates étaient réellement présents sur les lieux. N’étant pas trop pressée, elle aura amplement le temps de découvrir cette île et d’y faire d’intéressantes connaissances. Sans plus tarder, ce fut avec indifférence qu’elle entra dans le bar, muni de son visage de marbre afin de ne pas paraître pour une gamine inexpérimentée dans le domaine. Poussant les deux volets qui faisaient office de porte, il ne prit pas longtemps avant que les regards ne se tournent en sa direction, attirés par cette nouvelle venue. On ne posa aucune parole et bien vite, on fut totalement désintéressé par la jeune fille aux cheveux blancs. Celle-ci ayant déjà anticipé les réactions, elle ne pointa aucune attention particulière sur les gens présents et alla s’asseoir au compte après avoir glissé le fourreau de son arme à sa ceinture pour pouvoir relaxer en toute tranquillité. Elle s’assit donc tranquillement et, déposant ses mains sur le comptoir, appela le barman qui s’intéressa à la jeune cliente.


« Un simple verre d’eau. »

répondit-elle sans aucune gêne, alors qu’elle prenait compte des regards qui s’étaient tournés vers elle à cette simple commande. Et oui... Miha n’avait pas l’habitude de boire du Saké ou toute boisson alcoolisée qui existe dans ce monde. Malgré le fait qu’elle soit dans un bar, boire de l’eau était tout à fait naturel, surtout provenant d’une jeune dame de sa caste. La commande vint peu de temps après et, prenant une gorgée de son eau, commença à jeter quelques regards sur les clients présents, essayant de reconnaître quelques visages recherchés.


Dernière édition par Okiko Miha le Jeu 23 Oct - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 0:58

Il était désormais dans un des fonds de la taverne en train de boire quelques verres, forcément vu que cela faisait quelques jours qu'il était en train de voguer sur les flots, il n'avait rien bu et rien mangé non plus, c'est alors que son estomac fit du boucan un vrai tapage mais qui passa inapercu parmi les rires et les cris de ces alcoolique, il se redirigea alors vers le comptoir sans tituber le moins du monde malgré ce qu'il avait déja bu, un escrimeur ne se laisse pas avoir par l'alcool c'est bien connu mais en plus Zoro avait une bonne descente ce qui arrangeait les choses en même temps, il commandant quelques morceaux de viande et se vit servir comme un rois pour manger à sa fin, il observa alors des regards envieux, qu'est ce qu'ils voulaient cette bande de nazes? si il voulait la baston aucuns problèmes hein? C'est alors qu'un des gros imbéciles se remua et piqua une entrecôte, le jeune Roronoa lui prit le bras et le regarda d'un air assez mécontent...

"Dis donc gros macaque, on t'a jamais apprit les bonnes manières quand t'étais gosse? parce que sinon je veux bien m'en charger. Je déteste qu'on me pique de la nourriture alors que pour une fois j'ai de quoi payer."
"Tu sais à qui tu t'adresse, je suis primé à 2 000 000 de berrys et je suis Aldo le cogneur."
"Oulah, 2 000 000 de berrys, c'est vrai que tu fais très peur oulala non mais sérieux t'es un amateur alors passe ton chemin petite frappe."

Trop c'est trop, ce prétendu primé se précipita sur le jeune escrimeur mais ce dernier para son coup avec deux doigts seulement et encore il y allait molo, Zoro savait très bien ce qu'il faisait mais le vent de l'attaque de l'intru laissa tomber la capuche qui recouvrait son visage laissant apparaitre son visage au grand jour, et tendit que ses boucles d'oreilles sur l'oreille gauche se cognaient légèrement entre elle, il fit passer ce con par dessus la table avant de le coller au mur le laissant tomber l'écume à la bouche.....

"Et c'est ca un vrai pirate...."
"Attend ne serait tu pas Roronoa Zo...."
"Boucle la crétin."

Il l'assoma alors avec son kitetsu mais son pote voulu intervenir, cependant l'homme aux cheveux verts qui possédait trois sabres à la ceinture l'attrappa et le fit faire table rase sur le comptoir choppant tout les verres et bouteilles présent sur le coup, il apercut alors une jeune fille qui avait comme de l'eau sur ses vêtements, il donna une bourse au barman et demanda a rembourser les verres cassés par ces malotrus et s'excusa auprès de la jeune femme, il avait cependant remarqué la dégainne de l'étrangère, pas de doutes elle était sans doutes plus fortes que tout ces crevards présent ici, il espérait juste qu'elle ne pourrait pas le reconnaitre, Il sortit alors de la taverne avant de faire plus de remoux qu'il n'y en avait déja en remettant sa capuche sur la tête son petit tonneau de Rhum sous le bras accompagné par un gigot qu'il avait emporté au passage, il commenca alors à se mettre en route en espérant ne pas être suivi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 1:33

Sirotant tranquillement son eau pour gamin tout en jetant quelques brefs regards sur la foule qui se trouvait derrière elle, Miha dû s’avouer qu’elle venait de repérer quelques petites proies faciles qui pourraient lui rapporter quelques berries mais rien de bien gros comme gibier. Elle en avait marre de se battre sans cesse avec des jouets qui ne rapportaient que bien maigres, tandis que des milliers de pirates dont leur valeur s’élevait au-dessus des 10 millions s’amusaient à repeindre les Océans de leur cruauté. Tout cela devenait inacceptable de connaître le sort jetés aux innocents et provenant de la vague de Piraterie qui traversait le monde sans pour autant pouvoir y remédier. Ces satanés Pirates étaient doués par les parties de cache-cache et il ne suffira qu’un peu de chance à Miha pour que leurs escroqueries cessent. Enfin bref… Ayant repéré un intrus qui se faisait discret, dans le coin de la taverne à siroter sa boisson sans attirer le moindre regard sur lui malgré la capuche qui couvrait la majeure partie de son visage, son attention fut bien vite détournée par un visage pas inconnu d’un Pirate qui, d’après ses souvenirs, valaient 3 millions de berries environ. Sa petite bande l’accompagnait, comme toujours, et le savoir dans ces lieux plut à la jeune Chasseur qui allait s’en faire un festin. Alors qu’elle finissait de boire son verre, elle remarqua l’approche de l’inconnu capé qui approcha du comptoir, demandant de quoi se mettre sous la dent. Alors même que la commande fut prête, il se fit vite dérangé par la cible de Miha qui venait de lui voler sa viande. La réaction fut simple au jeune étranger et, tel un gamin réclamant son jouet, il menaça verbalement le voleur. Celui-ci ne se gêna pas pour crier dans le bar le montant de sa prime, confirmant dès lors les doutes que la jeune femme avait sur lui. Tout en s’apprêtant pour se relever et lui coller une raclée, elle arrêta bien vite son geste en voyant que l’homme au large capuchon semblait lui-même vouloir s’en charger. Elle se rassit donc tranquillement, intéressée par la suite des événements. Les secondes passèrent sous le silence lourd où s’opposaient les deux futurs combattants dévisagés par les clients de la taverne. Le combat allait suivre sous peu. Et c’est ce qui se fit, suite à la remarque négligente de l’intrus, qui provoqua ouvertement Aldo. Celui-ci ne se laissa plus du tout faire, fonçant en direction de l’autre arrogant qui dévia habilement le coup, sans la moindre hésitation. C’est dès lors que le visage de Miha changea bien vite de son expression neutre à celui de la surprise. L’homme qui se cachait derrière le tissu était en faites Roronoa Zoro, anciennement primé à plus de 120 000 000 de berries, mais, un peu plus tard, réclamé disparu et puis mort subitement. Quelle drôle d’affaire aussi, de savoir que la Marine n’avait pas pu retrouver son corps avant d’annoncer sa disparition. Peu importe… Le problème était désormais là : le Pirate venait de lui voler sa prime. Perdant ainsi tout le reste du combat, elle resta concentra pourtant sur l’attitude de Zoro face aux deux autres combattants mais aussi tentait de résoudre le mystère de sa disparition. Si elle comprenait bien, le Gouvernement ne voulait que se débarrasser de l’équipage des Mugiwaras et, profitant de leur inactivité, les avait annoncé mort ou disparu. Donc, si elle suivait tranquillement la logique, tout ceci n’était que mensonges et Luffy à 300 000 000 de berries courrait toujours les rues librement. Voilà une bien belle nouvelle qui allait permettre à Miha d’être connue, si un jour elle mettait pied dans sa cachette. Pour le moment, elle ne se contentera que de 120M de berries.

Les murmures dans la salle commencèrent à faire surface, brisant le silence qui avait suivi suite à la défaite des deux idiots de Pirates. Roronoa Zoro, après avoir rabattu son capuchon de nouveau sur sa tête, sortit en douce sans s’attirer davantage d’attention sous les regards mécontents du barman mais aussi de ses clients. Personne n’avait allumé que cet homme représentait un réel danger pour le monde entier. Personne, sauf Miha. Abandonnant l’idée de cueillir Aldo et ses compagnons pour jouir de leurs primes, elle se faufila à travers la foule qui s’était massée et suivit sans gêne le Pirate qui avait prit « la fuite », un baril de rhum sous le bras. Tout en le suivant sur les routes de sable de la ville de Logue Town, elle se demanda si elle était de taille à l’affronter ou si elle devrait plutôt le laisser partir. En tant que Chasseur de Prime qui ne souhaitait que le rééquilibre du monde, elle n’avait en aucun cas le droit de le laisser en filature. Il fallait dès maintenant cesser son règne et lui faire cracher le morceau quant à l’histoire de l’équipage. Jugeant que tous les deux étaient suffisamment éloignés de la masse compacte des habitants de l’île, et qu’ils venaient de mettre les pieds sur une rue quasi-déserte, Miha s’arrêta, à quelques mètres derrière lui et dit, d’une voix forte pour qu’il l’entende :


« On annonce la disparition et la mort de l’équipage Mugiwara et pourtant, je trouve devant moi Roronoa Zoro, anciennement primé de 120M de berries. Est-ce normal? »

Elle venait de le dire sur une tonalité tout à fait sérieuse, ne montrant en aucun cas sa joie d’enfin avoir autant de chance, ou bien sinon sa peur de perdre le combat qui allait sûrement suivre. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était, pour le moment, vaincre cet abruti et le reporter à la Marine. Elle tenait dans sa main le fourreau accroché à sa ceinture, prévenant ainsi qu’elle n’y ira pas de mains mortes pour le duel. Le vent soufflait fort, comme s’il tentait de résonner les deux Chasseurs tout en projetant des nuages de sables entre les deux affrontant. L’avenir du monde, si on veut le voir dans ce sens, reposait désormais entre les mains de Miha, qui, d’un calme absolu malgré la crainte qui habitait son esprit, était prête à ce redoutable combat.


Dernière édition par Okiko Miha le Jeu 23 Oct - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 2:52

Il venait de sortir du bar mais pourtant alors qu'il espérait ne pas se faire suivre c'était beaucoup trop demander au bon dieu apparemment, la jeune fille si particulière de tout à l'heure, elle le suivait, vu son accoutrement il était tombé sur une chasseuse de primes avait elle idée de qui elle suivait cette folle? C'est alors qu'elle s'arrêta enfin de le coller youpie enfin tranquille!!!!! Ben non et paf elle commenca a gueuler tandis que heureusement pour le jeune escrimeur personne ne semblait trainer dans la rue à ce moment précis, elle énonca le nom de son ancien équipage, son nom à lui et surtout l'ancien montant de sa prime, il est vrai que suite à la défaite de Gecko Moria, personne n'avait plus entendu parler de Luffy au chapeau de pailles, Zoro, le chasseur de pirates et des autres combattants reconnus tels que Sanji. Elle portait cependant sa main à la ceinture comme pour défier le jeune escrimeur, pas mal, si tu veux te battre O.K. libre à toi. Le regard de Zoro se durcit alors tandis qu'il laissa ressortir un sourire en enlevant la cape qui masquait son corps laissant ainsi dévoiler ses trois épées...

"Tu sais, je me fous complètement des affaires de la Marine et du Gouvernement mais je ne compte pas me laisser capturer chasseuse de primes, je me fous complètement de qui t'es mais tu es sur mon chemin ou plutôt tu t'es mise sur mon chemin, excuse de me battre contre une femme mais quand on défie un escrimeur faut savoir à quoi s'attendre."

Il sortit alors deux sabres de leurs fourreaux et regarda donc cette fille, elle semblait assez expérimentée mais bon il l'était tout autant et avait déja un beau palmarès de victimes derrière lui aussi, il allait peut être devoir en rajouté une nouvelle à présent.....

"J'ai vraiment pas envie de me battre, tu m'enlèves toute motivations, j'imagine que si je te demandais de me laisser partir tu me laisserais pas faire dans ce cas.... Je vais juste forcer le passage!"

Il fonca alors sur elle à grande vitesse et abattit ses deux lames sur la chasseuse de primes sans aucuns états d'âmes droit sur elle de manière à frapper en diagonale.... ]1] effectuant alors un mouvement de rotation il frappa alors une seconde fois en allongant son bras pour une frappe en tsuki dans le but de l'empaler vite fait bien fait [2] Même si c'était une femme, elle restait un adversaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 3:53

Comme si elle venait tout juste de traquer l’animal et de l’empêcher de fuir, comme si elle venait de l’attirer dans un piège et que celui-ci, attiré par l’envi de combattre un nouveau épéiste, ne s’était pu permis de continuer sa route en l’ignorant. Miha connaissait parfaitement le caractère de ce gibier dont elle avait étudié pendant plusieurs temps afin d’y connaître ses moindres victoires et défaites, mais aussi ses points faibles. Elle avait eu accès à tout ce que la Marine avait eu sur lui, celle-ci n’ayant pas été intimidée par cette soif de connaissance puisque ces informations secrètes n’étaient plus nécessaires pour la capture de celui-ci, vu sa mort prématurée et fausse. Elle avait atterri sur des îles où l’équipage de Mugiwara y avait laissé ses traces, non pas comme des criminels mais considérés comme étant de vrais héros. Elle ne croyait pas en ces balivernes. Aucun pirate, quelque soit leurs castes, ne pouvaient semer le bien sans détruire. Et puis, ce Roronoa Zoro avait bien prouvé son tempérament puisqu’il s’était laissé provoquer par un gros idiot qui ne valait pas plus que 2 millions de berries. Il prônait la colère, la violence et la guerre, rien de plus. Et ces genres de personne polluait ce monde et ces Océans et ne méritait pas la vie. Elle allait, dès maintenant, mettre un terme à son règne ici et maintenant et déposer sa dépouille près du Q.G de la Marine. Son adversaire, toujours éloigné à une distance approximative de 2 à 3 mètres, finit par jouer le jeu lui aussi et tira sur sa cape, laissant paraître son apparence qui n’avait pas changé depuis toutes ces années de silence. Comme à son habitude, il y avait, accroché à sa ceinture, ses 3 sabres qui lui permettaient de compléter le Santoryu, style dont il était très adepte. Mais peu importe le nombre d’arme qu’il pouvait manier à la fois, Miha les détruira tous. Comme elle l’avait prévu, il ne fallu pas rajouter de couche à la provocation puisqu’il y répondit aussitôt sur un ton arrogant, comme elle s’y attendait. Il fit mention qu’il n’allait pas se laisser faire et qu’il était fin prêt pour le combat qui allait suivre d’ici peu. Jouant même l’innocent, il fit appel à un peu d’ennui en disant qu’il n’avait guère le goût de combattre et bien sûr, la chasseuse considéra ces propos comme des sottises. Il avait combattu plusieurs années auprès d’un criminel, après 3 ans d’errance elle ne pouvait pas croire qu’il avait abandonné l’idée de se battre. D’après ce qu’elle pouvait voir de cet individu, il avait dégainé seulement 2 armes et donc, allait exécuter le Nitoryu. Il ne la prenait donc pas au sérieux, si elle comprenait bien. Prenant une grande inspiration histoire de se donner du courage, elle ferma les yeux et attendit qu’il s’approche. [1]

Il fallait savoir avant tout que le style de combat à Miha reposait sur celui à une arme qu’elle utilisait d’une manière impressionnante en ne laissant passer aucun détail. Elle n’était pas le genre de fillette à foncer dans le tas et à tuer quiconque osait bouger et préférait plutôt l’examen de son adversaire, la concentration puis ensuite l’attaque, tous basés sur des mouvements solides et bien réfléchis. Décrochant alors son étui de sa ceinture tout en laissant Hatsuyuki, son sabre entièrement blanc et immaculé, dans son réceptacle, elle attendit la venue de Roronoa Zoro qui venait à grande allure, sûr de lui-même. Il sera dès lors surpris de la capacité de la Chasseuse de Prime qui ne se laissera pas découper pour si peu. Rapidement et sans crainte, elle finit par rouvrir les yeux en apercevant dès lors dans son champs de vision la première attaque de cet ancien chasseur réputé. Elle tenta de l’esquiver habilement sans commettre un pas, seulement en reculant son dos vers l’arrière. Les deux lames lui éraflèrent légèrement son torse sans pour autant lui causer des dégâts très importants. Tandis qu’il voulait l’empaler avec son sabre avec un coup droit, elle se pencha habilement vers devant tout en posant un de ses pieds vers l’arrière pour s’équilibrer. Elle mit, finalement, sa main sur le manche de son sabre qui était toujours bien rangé et tira Hatsuyuki tout en tentant d’assener un coup au niveau de son ventre qui venait d’exposer une ouverture suite à la seconde attaque de Zoro. Il fallait donc profiter de cette baisse de la garde
.

« Kamakaze… » dit-elle tandis que le coup de son arme libéra dès lors une attaque à distance, en d'autre terme une lame de vent. Celle-ci se projeta sans gêne vers Zoro, qui n'était à ce moment qu'à quelques centimètres d'elle. [2]

Miha recula de quelques pas suite à ce coup, voulant remonter sa défense et se remettre prête à tout contre son adversaire. Il était puissant mais venait tout juste de commettre une erreur dès ses premières actions. Il l’avait sous-estimé en pensant qu’elle ne serait qu’une cible facile comme tous les autres chasseurs de prime qu’il avait croisée durant son existence. Mais tout cela était bien entendu faux. Il avait cru que deux sabres seulement arriverait à bout de la jeune Miha et il sera bien surpris que ces premières actions n’étaient en faites qu’un échauffement pour les tours à venir. Elle ne comptait pas laisser filer sa proie, cela était certain.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 4:48

Zoro venait d'entailler légèrement son adversaire, c'est bien elle avait des notions de combat, pour la peine on allait lui montrer quelque chose de plus intéressait, il restait que Wado Ichimonji à dégainner et quelque nous dit qu'il aimerait bien lui aussi participer à la fiesta hein? C'est alors que le jeune Escrimeur remarqua qu'elle lancait une attaque genre lame de vent qui le le blessa au torse et qui le forca à reculer plus loin cependant il se remit en place comme si de rien n'était, il en avait eu des bien pire des blessures, il se souviendras toujours de son combat avec Mihawk dit Oeil de faucon l'auteur de la cicatrice qu'il porte aujourd'hui sous son haut..... Il regarda donc la chasseuse de prime oh non il n'allait certainement pas perdre ce combat et on put même voir un grand sourire sur le visage de l'ancien pirate, un sourire qui montrait qu'il ne ressentait vraiment quasi rien de l'impact des attaques de cette timbrée..... Elle avait osé le défier et il avait été gentil jusqu'ici mais la on allait déja poussé un peu plus cette folle furieuse et elle allait pas tarder a comprendre son erreur......

"Tu te débrouille pas trop mal, mais vois tu, j'ai d'autres chats à sabrer si j'ose dire, tu ne fais pas partie de mes prioritées inconnue."

Il sortit alors son troisième sabre, le Wado Ichimonji, connu pour être une des 21 plus grandes lames de ce monde et le mit dans sa bouche, pour la première fois depuis presque 3 mois, il utilisait de nouveau son style fétiche, celui qui avait fait sa réputation dans toutes les mers du globe, il s'approcha alors de la chasseuse et commenca alors à tournoyer sur lui même créant comme un début de cyclone tranchant qui fut envoyé sur la jeune femme qui s'envola plus loin avant de retomber brutalement au sol avec quelques nouvelles blessures à son actif, cependant ce n'était que la première partie de son attaque, le Tatsu Maki.]1]

"Alors comment trouve ma technique maintenant que t'es en position de faiblesse.... Je n'ai qu'à enchainer...."
"HYAKUHACHI POUND HOU!!! Calibre 108!!!!"[2]

Il venait de dire le nom de sa technique et trois lames de vent et d'énergie apparurent et foncrent comme une flèche bleutée vers la jeune chasseuse, la vraie force d'un homme se mesure au sabre et celui qui avait dit ca méritait le respect, prendre un coup dans le dos, c'est la pire des choses pour un escrimeur! Il ne savait pas si elle réussit à survivre a cet enchainement de deux techniques spéciales d'un seul coup mais si elle avait tenu le coup, elle ne devait plus tellement être en état de lutter.... Au cas ou, il resta sur ses gardes les trois sabres toujours en main et en bouche, si elle se relevait il allait alors lui montrer la technique qui avait fait sa réputation lorsqu'il à commencer à voyager avec Luffy, l'Oni Giri.

"Il y a quelqu'un qui m'attend au bout du chemin, je ne perdrai pas avant. Et si tu as quelque chose à y redire, donne moi ton nom que je sache qui je vais peut être devoir éliminer."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 6:27

Miha n’en attendait pas moins de lui. Il venait de se prendre une lame de vent en plein poitrail et malgré la blessure qui saignait et qui se montrait suffisamment profonde, il ne semblait pas s’en faire et était même près à revenir combattre auprès d’elle. Il était d’un tempérament très ambitieux et cette qualité le mènera sûrement à sa perte. Pour sa part, la légère écorchure qui avait entaillé son manteau ne saignait pas beaucoup et elle ne paraissait désormais plus. Elle pourra alors se concentrer de nouveau sur ce combat qui allait devenir des plus passionnants. Elle savait qu’il était plus fort qu’elle malgré le fait que les deux combattants avaient une puissance presque égale mais le seul fait de savoir qu’elle avait tenté quelque chose l’apaisait plus que tout. De toute façon, il ne serait pas rare qu’ils se recroisent de nouveau sur cet Océan, puisqu’elle supposait qu’il n’avait pas un bateau assez résistant pour combattre les vagues tumultueuses de Grand Line. Si elle perdait, par malchance, ce combat-ci, elle saura s’y reprendre le plus tôt possible pour le terrasser définitivement. Elle pouvait facilement voir que, pour le moment, elle avait pris l’avance sur cet affrontement mais elle avait la sensation que, très tôt, il allait regretter de l’avoir ainsi sous-estimé et que, pour une fois, il montrera sa vraie force face à elle. Miha ferma dès lors ses yeux, voulant absolument se concentrer sur son ennemi qu’elle visionnait comme étant de taille pour autant d’analyse et de puissance. Elle ne pouvait pas se permettre de rester ainsi à se battre à son minimum sans vouloir pousser davantage ce combat. Il méritait que l’on se force, pour de vrai. Replongeant la lame immaculée de son sabre dans le fond de son fourreau de même couleur, elle le tint toujours dans ses mains comme elle avait l’habitude de faire et attendit une nouvelle riposte. Elle ne vint pas immédiatement cette fois-ci puisque quelques paroles entamèrent la suite de ce duel mouvementé :

« Cesse de te tourmenter… »

Dit-elle subitement en affichant un sourire en coin, signe qu’elle appréciait bien cet « entraînement ». Elle posa de nouveau sa main sur la garde de son katana, prête à le dégainer de nouveau afin d’y parer la prochaine attaque qui ne prit pas long avant d’arriver. Roronoa Zoro, le chasseur de prime anciennement très réputé, fonça en sa direction de nouveau en exécutant, cette fois-ci, une attaque hors-du-commun qui consistait à libérer de l’énergie tout en tournoyant sur lui-même, créant ainsi plusieurs lames dangereuses qui entaillent quiconque est à proximité. Ce « cyclone » fonça tout droit en direction de Miha qui, malgré son effort pour la parer grâce à Hatsuyuki qu’elle venait tout juste de dégainer, ne put arrêter l’élan de cette offensive et se la prit de plein fouet, se faisant projeter dans les airs à quelques mètres derrière. La puissance de cette attaque était hors-pairs et la Chasseuse de prime eut bien de la chance de s’en être sortie sans trop de blessures fatales. Le temps s’écoula lentement avant qu’elle ne se relève, cette fois-ci remise de son malaise. Mais alors qu’elle venait de reprendre équilibre sur ses deux jambes, son ennemi ne donna pas le temps de laisser souffler qu’il lui envoya une seconde attaque qui sortie, telle une flèche à puissance maximale en direction de Miha. Celle-ci repris en main à une folle vitesse son arme et tenta de trancher celle-ci à l’horizontale, comme si cela n’aurait été qu’un simple projectile. L’énergie se fit couper en deux mais la force du coup était trop forte pour qu’elle puisse disparaître complètement. Elle se prit donc, de nouveau, le reste de l’attaque sans broncher et sans bouger, se faisant entailler de nouveau sa poitrine et du même coup, briser son manteau. Mais il n’était guère le temps de se plaindre puisqu’elle devait passer, à son tour, à l’attaque. Fermant les yeux légèrement afin de concentrer sa puissance maximale sur ses futures actions, elle rengaina son sabre et fonça sur Roronoa Zoro qui avait pris ses distances. Alors même qu’elle entamait sa course, elle disparu de la circulation, comme si on l’eut effacé du paysage dans un bruit étouffé par les vents. Elle ne laissa pas l’opportunité au Pirate de se questionner qu’elle réapparaissait à 1 mètre derrière lui et qu’elle remettait son sabre dans son fourreau. Que s’était-il passé exactement? Simple, elle venait tout juste d’utiliser le Hochou no Fukashi qui avait pour effet de frapper alors qu’on est invisible à l’œil humain. C’était une technique principalement basée sur la vitesse d’exécution. Elle venait tout juste de réapparaître derrière, remettant son sabre dans son fourreau comme si elle l’eut tirée. [1] Puis, sans même avertir, elle fit un bond en direction de Roronoa Zoro et, encore une fois, sortie de nouveau son katana. Mais fois-ci, elle ne frappa pas à l’aide de son bras mais avec le fourreau de celui-ci, qui alla s’abattre durement dans son dos. [2]Remettant les pieds au sol, elle garda dans une main Hatsuyuki tandis que dans l’autre se tenait son réceptacle, qu’elle utilisait afin de pouvoir se battre. Elle ignora bien vite toutes les paroles qu’il disait et tenta de rassembler le plus d’énergie dans son esprit afin de ne pas succomber à ses blessures. La fin du combat était-elle proche?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Jeu 23 Oct - 13:40

Il remarqua qu'il n'en avait pas encore fini, décidément, il avait perdu un peu de sa force car en temps normal une seule de ses attaques spéciale mettait un régiment complet de la Marine en déroute, il regarda alors la scène avec un sourire aux lèvres, pour une femme elle était résistante restait à voir sa contre attaque mais elle disparut alors pour mieux réapparaitre plus loin cependant on avait entendu un impact entre deux lames, il avait quasiment contrer toute l'offensive et ne s'était prit qu'une simple entaille sur le torse, manifestement la vitesse et l'agilité de cette folle avait du en prendre un coup mais faire un coup qui déppasait les limites de son corps allait se répercuter par la suite.... Zoro la regarda alors avec dédain.....

"Alors c'est tout c que tu as à me proposer, vaut tu vraiment la peine que je te fasse mon attaque la plus dangereuse? "

Elle fit alors un bond endirction du chasseur de pirate, mais ontrairement à ce que l'on croyait elle avait feinté son adversaire pour le frapper dans le dos mais avez vous oublié que pour Zoro tourner sa tête rien que pouvait l'aider à parer cette attaque en partie et oui c'est ce qu'il fit, il tourna juste sa tête et le fourreau toucha que le Wado Ichimonji avant de retomber doucement sur le dos du chasseur de pirates, il profita alors qu'elle était au sol mais qu'ellene se déplaca pas immédiatement pour porter un coup latéral pour lui ouvrir le ventre dans son entierreté. ]1] Il s'écarta alors de sa victime du jour et rigola en coin....

"T'es à bout? Dommage car ca ne fait que commencer!"

Il concentra alors ses forces physiques dans ses jambes et fonca sur elle mais dans un dernier effort sur la jambe droite, il effectua alors un mouvement de rotation et se retrouva dans son dos avant de s'écarter comme si il n'avait pas attaqué mais erreur, pendant son mouvement de coté, deux de ses lames avaient portées leurs attaque sur le coté gauche de la chasseuse de prime. ]2] Zoro regarda donc la jeune femme elle était mal en point mais c'était normal après tout elle faisait face à une ancienne tête primée d'un montant de 120 000 000 de berrys, dommage pour elle le combat touchait à sa fin à présent et l'issue elle même devait la connaître désormais, elle n'était plus capable de porter une attaque assez puissante pour avoir Zoro désormais....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Ven 24 Oct - 3:26

Les attaques de Zoro avait porté leur fruit et, comme s’elles n’avaient jamais eu lieu à cause de leur rapide exécution, elles blessèrent suffisamment Miha pour que celle-ci grimace de douleur, montrant bien vite son inconfort face à la situation. Il avait su, malgré le beau début dont elle avait fait preuve, revirer le combat en son avantage et tirer le maximum, ou presque, de ses forces pour l’affaiblir. Maintenant qu’elle ne tenait qu’à une jambe à peine, il allait pouvoir lui porter le coup fatal avec amusement puisque celle-ci s’était pris un peu trop la tête pour un début. Refermant légèrement ses yeux afin de vouloir se concentrer, c’était désormais à son tour de jouer. Elle devait se rapprocher du chasseur de prime afin de lui asséner ses derniers coups puisque bientôt, elle sentait ses jambes faillirent. Elle n’aurait peut-être dû jamais se rapprocher ainsi imprudemment de cet homme qui, malgré ses 3 années d’errance, n’avait pas perdu son talent pour le Santoryu. Elle avait peut-être été poussée par l’envie d’être finalement connu ou sinon de remporter la somme qui trônait sur la tête de ce Pirate, ou simplement nourrie par la soif de vengeance à l’égard des Pirates. Elle ne savait plus trop rien mais une chose était certaine : elle ne pouvait désormais pas faire demi-tour, au risque d’y laisser son honneur. Et l’honneur, pour un Chasseur mais surtout pour un Bretteur, était plus important que sa propre vie. Relevant légèrement son regard obscurci par cette soudaine détermination venu faire place dans son cœur, elle fixa Roronoa Zoro et, tout en tenant son arme reposée dans son réceptacle, elle lui dit :

« Il n’y a rien au monde qui apaisera la haine que j’ai envers vous. »

Elle venait tout juste de perdre tout plaisir car, en fait, cet homme semblait être de taille contre elle et aussi paraissait beaucoup plus fort. Il avait le talent, les armes mais aussi la réputation pour devenir l’un des hommes les plus recherchés de la planète, et le seul fait de savoir qu’il a vécu plusieurs années auprès des Mugiwara donnait froid dans le dos à Miha. En y réfléchissant à deux fois, elle aurait peut-être dû songer avant de provoquer ainsi un rival d’une aussi grande puissance. Maintenant que c’était déjà fait, elle ne pouvait s’empêcher de laisser sortir la haine qui habitait son âme et qui grandissait de plus en plus, à la seule pensée de perdre contre ce criminel. Elle prit une grande respiration, histoire seulement de calmer ses élans puis, prête finalement à l’offensive, elle courut encore une fois en direction de son ennemi. Un premier coup fut porté au niveau de son torse qui était déjà saignant en dégainant simplement son arme mais à une vitesse fulgurante. [1] Ce simple mouvement dégourdi ses jambes qui étaient, peu de temps avant, paralysée par la douleur. Tout en tentant d’abattre la lame d’Hatsuyuki sur Roronoa, elle frappa, grâce à son fourreau qu’elle tenait dans son autre main, sur son flanc gauche afin de le prendre de revers. [2] Elle n’attendit pas la suite et, reculant d’un bond par en arrière, replaça, comme à son habitude, l’arme dans son réceptacle. Expirant bruyamment afin de laisser sortir la panique qui avait pris d’assaut son esprit quelques minutes auparavant, elle n’eut pas de difficulté à se calmer de nouveau. L’âme d’un sabreur devait être toujours au repos afin de tirer le maximum de ses capacités. La communication entre le sabre et son utilisateur ne devait être interférée par des sentiments négatifs tels que la colère, la haine ou la perte de contrôle. C’était en se concentrant qu’elle pouvait préciser ses coups. Plaçant une jambe à l’arrière et gardant sa main appuyée sur sa garde, elle attendit patiemment l’arrivée de l’ennemi, les yeux fermés et la tête baissée sur le sol. Le seul son de ses pas allaient prévenir sa venue, rien d’autre.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Roronoa Zoro
Chasseur de Primes
Chasseur de Primes
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Humeur : Emmerdeur à souhait et je vous emmerde bien bas é.è
Date d'inscription : 12/10/2008

Informations
Points de Vie:
225/225  (225/225)
Points de Fatigue:
200/200  (200/200)
For/Agi/End: 20/0/0

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Ven 24 Oct - 4:10

Zoro savait que ses attaques avaient portés de manières efficace et précise pour blesser critiquement la jeune femme celle ci ne serait plus assez rapide pour esquiver les attaques de l'ancien membre des Mugiwaras, était désormais tempsd'en finir avec elle histoire d'enfin être débarassée de celle qui avait les yeux plus gros que le petit ventre qu'elle avait, d'ailleurs en parlant d'elle, elle semblait à corut de moyen et dans son regard la flamme combative venait de disparaitre pour laisser place à l'amertume, avait elle comprit qu'elle avait désormais aucunes chances? On dirait bien, elle exprima alors de simples paroles mais Zoro se moqua complètement de savoir si elle le haïssait ou pas, cela voualait aussi dire dans un sens qu'elle allait comprendre ce que le mot défaite allait signifier car dans un combat entre escrimeur, perdre signifie mourrir! Elle essaya alors une ultime attaque mais le premier coup quoique rapide fut légèrement redévié sur le torse de Zoro qui se prit ensuite un coup de fourreau en plein dans l'omoplate mais rien a faire il ne flancha même, il eu juste une petite gerbe de sang sortant de la bouche et tandis que la chasseuse de prime s'écartait pour essayer d'employer une autre attaque, il essuya la trainée de sang qui coulait de sa lèvre....

"Je suis complètement rouillé, il fut un temps ou les personnes comme toi finissaient par céder au bout de trois coups de sabres, je vais recommencer à m'entrainer après notre combat, mais cependant comprend que je vais désormais mettre un terme à cette rigolade, tu ne pouvais pas me battre et tu croyais déja empocher la récompense, espèce de petit cochon cupide, garde ceci en tête: Tu ne pourras jamais me battre!"

Il l'achevait avec les mots même si ce n'était pas nécéssaire, elle ferma alors les yeux comme pour chercher à se reconcentrer, c'est a ce moment que le jeune Roronoa placa ses sabres comme deux cornes issue d'un démon, désolé pour elle mais elle allait subir l'Oni Giri, il changea cependant la position de ses sabres il allait frapper du plat de la lame et non du tranchant, elle ne méritait pas de mourrir mais cependant un petit séjour à l'infirmerie lui ferait pas de mal et tant qu'on y est qu'elle suive un cours de psychologie, avant de lancer son attaque, il attacha alors son bandeau sur sa tête, montrant que cette fois il allait vraiment relacher sa puissance sur elle quoi qu'elle dise. Concentrant toute sa force musculaire dans ses jambes et se déplaca à grande vitesse ne laissant à peine son pied sur le sol provoquant ainsi un pas quasi ciomplètement silencieux....

"Oni Giri!" [1]

Il rabattit alors les trois sabres sur sa victime qui n'avait plus le temps d'esquiver, dommage pour elle, il ne la laissa pas retomber sur le sol, il avait rengainné ses sabres la tenant avec un doigt, il se servit alors d'un des sabres combiné au fourreau comme une batte de base ball et l'aplatit dans le ventre de la jeune femme qu'il envoya traverser le mur de la maison la plus proche [2] Il remit alors son sabre à la ceinture et remit sa cape continuant alors son voyage à travers la ville comme si de rien n'était.....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Mei
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 25
Humeur : Viens me voir et tu verras :D!
Date d'inscription : 02/09/2008

Informations
Points de Vie:
200/200  (200/200)
Points de Fatigue:
225/225  (225/225)
For/Agi/End: 0 / 0 / 20

MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   Sam 25 Oct - 9:10

Les attaques de Miha touchèrent sa cible, comme prévu, mais rien de bien grave, comme elle ne s’en était douté. Que des égratignures et un peu de sang ici et là, mais rien qui pouvait montrer qu’il était sur le bord de la défaite. Pour sa part, elle tenait à peine sur ses deux jambes, épuisée par tant d’efforts déployés et vains qui occasionneront sa perte pour avoir autant combattu. Elle avait fermé les yeux, chancelante, debout et immobile, attendant son jugement qui viendrait de la part de cet homme. Il avait remit son bandeau, prêt à se donner à fond pour le clou du spectacle, c’est-à-dire la fin, la fois où le héro tombe sous les prises de l’ennemi, qui en ressort vainqueur. Et puis, comme elle le redoutait, Roronoa Zoro fonça en sa direction.

Les attaques furent portées à une si grande vitesse que Miha n’eut guère le temps de réagir, mis à part pour réduire les dégâts de la première offensive de Roronoa Zoro qui aurait pu lui être fatale. Sentant son corps s’épuisé de plus en plus tandis qu’il venait de rentrer en collision avec l’un des murs d’un bâtiment désert, elle s’effendi de tout son long tandis qu’elle était sur le bord de la perte de connaissance. Si elle comprenait bien les événements qui venaient tout juste de se dérouler sous ses yeux, alors qu’elle en était la principale victime, elle venait tout juste de se faire battre par ce Pirate. Elle avait raison, jamais elle n’aurait dû se mesurer à lui sans connaître sa réelle force. Elle avait lu à son sujet, entendu parler de lui mais jamais elle n’avait pu avoir une démonstration de ses capacités telle que celle-ci, qui lui aurait coûté la vie s’il n’avait pas utilisé le plat de sa lame. Alors, logiquement, si cet homme était aussi fort qu’il le prétendait, elle n’imaginait pas la puissance des autres membres de l’Équipage. Voilà donc la raison pour laquelle la somme totale de la bande était si élevée. Bref… Il n’était plus le moment de se plaindre ou de pleurer sur son sort puisque, malgré ses efforts pour se relever, elle s’affaissa sur le sol, presque inerte, tandis que Roronoa Zoro s’éloignait lentement en tant que vainqueur. Elle n’avait pas donné son maximum et avait dévoilé tout son sac trop rapidement. Elle aurait dû, avant toute chose, examiner son adversaire davantage et établir un vrai plan au lieu d’une chose tenant sur deux bâtons. Tant d’erreurs résultaient à une défaite aussi humiliante. Heureusement, Miha n’avait pas donné son surnom…

Mais en y réfléchissant à deux fois, cet homme n’avait vraiment pas peur de la Marine ou de quelques soient les forces suffisamment puissantes pour lui tenir tête, puisqu’en vrai, il aurait redouté qu’elle reporte son existence à la Marine. C’était un vrai démon, comme le disait les légendes. Miha ne savait même pas si elle devait vraiment faire un rapport au Gouvernement, qui prendra les mesures nécessaires pour arrêter cet infâme bretteur. Enfin, peu importe, elle avait perdu et c’est tout ce qui importait désormais. Elle n’avait ni le goût de se relever ni la force et, peu de temps après, des curieux vinrent jeter un œil sur les dégâts occasionnés par leur combat. Plusieurs bâtiments avaient été détruit et il ne restait plus que le cadavre mi-vivant de Miha, qui avait fermé les yeux et était tombée d’épuisement. Aucune trace de son opposant…


[+1 Agilité.]
[perdu Smile GG.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minurl.fr/1xp
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore paumé comme d'hab [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore paumé comme d'hab [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALEXY MAXIME BAILLEY - Y a toujours un gars paumé comme moi.
» Libre comme l'air (Libre)
» Quelque chose comme une ombre [Libre]
» Je suis libre comme l'air
» Je suis libre, libre comme l'air. Ou presque, puisqu'un un petit bout de toi me reste. (Joos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Berries :: East Blue :: East Blue :: Logue Town-
Sauter vers: